Ni-ni

(Version française en bas)

En España los NI-NI son los jóvenes que ni estudian ni trabajan. Una tragedia que sufre mucha gente de mi generación y que parece ser que es peor para los más jovenes.

*Vaya, justamente hoy, para fastidiarnos el discurso, Injuve publica un estudio que afirma que no son tantos como pensábamos. Unos 80.000 chavales. Lo que pasa es que sólo cuenta a los jóvenes que ‘Declaran no estar buscando trabajo y no tener deseo de buscarlo’.

Lo interesante es saber cuántos ni trabajan ni estudian y viven en casa de sus padres porque no consiguen hacer otra cosa.

El caso es que en Francia el NI-NI es la consigna que ha dado la UMP, el partido de Sarkozy, de cara a la segunda vuelta de las elecciones cantonales del próximo domingo: no votar NI al Partido Socialista NI al Frente Nacional. Calculada ambigüedad que amenaza con dar alas a la amenazante extrema derecha de Marine Le Pen, hija… de su padre, que ha obtenido unos inquietantes resultados históricos en la primera vuelta.

Los socialistas por su parte sí han llamado a votar a la UMP en los cantones en los que las elecciones se vayan a dirimir entre la UMP y el Frente Nacional para frenar a la ultraderecha.

Un canteo cantonal que está tensando el clima político.

Videoclip de 2002, cuando el padre de la criatura, Jean-Marie Le Pen, todavía era su candidato. Para hacerse una idea de quiénes son los del Frente Nacional. Ahora están cambiando de estilo y ése es parte de su éxito, dicen los que saben de esto. Bueno, sin contar con el mozalbete de aquí arriba.

Carmela Ríos, cruasana donde las haya, (sabe más de Francia que todos nosotros juntos) gran tuitera y mejor periodista, nos enseña las dos caras de Alexandre Gabriac, consejero regional en Ródano Alpes y candidato.

Dice el Frente Nacional que le echará del partido, pero ¡no antes de que se vote el domingo en Grenoble!. Y lo más serio: ¡eso quiere decir que ha pasado a la segunda vuelta!.

Monsieur el candidato.
Monsieur el candidato.


A su derecha, el mismo mozalbete.
A su derecha, el mismo mozalbete.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pfff... Lo de japón no es nada, nosotros hemos tenido un terremoto del 24% y un tsunami de reacciones. El genio, Maester. http://maesterbd.wordpress.com/

FRANÇAIS: en Espagne Ni-Ni ce n’est pas une ‘non consigne’ de vote mais le nom donné à la generation des jeunes qui ne font NI des études NI n’ont d’emploi et habitent toujours chez ses parents.

Une tragédie dont souffrent 15% des jeunes entre 16 et 24 ans, mais aussi beaucoup de treintenaires. Vous le savez, l’Espagne détient le record de chomage dans l’Union Européene. La Lettonie mise à part.

*Oups!, précisément aujourd’hui, pour nous casser ce billet, l’Institut de la Jeunesse INJUVE publie un étude qui affirme que ces jeunes NI-NI sont moins qu’on le croyait. Autour de 80.000 qui ‘ne travaillent pas et ne cherchent pas d’emploi’.

Ça me paraît beaucoup. En tout cas, ça donne le vertige le nombre de chômeurs en Espagne. Et surtout entre les jeunes.

Anuncios

La fin des incidents à Lyon?

Voici, rien que pour vous, le récit complet en images de la journée du 21 octobre 2010 à Lyon. “On était comme des rats dans une cage” disaient les jeunes. Ils ont eu raison de le dire. Pendant que tout ça se passait, Sarkozy déclarait que “les casseurs n’auraient pas le dernier mot”. A voir si c’est la fin… ou pas.

La galerie de (Flickr) c’est par ici

PS: après mon post, j’ai trouvé ça au site Rebellyon: Je souffle, y a pas que moi qui est révolté.

Martine au conseil communautaire

Elle est la reine à la communauté urbaine. Elle concentre les pouvoirs à Lille et aimerait bien piquer le trône au roi de l’Elysée. Elle fait désormais des blagues féministes alors qu’avant nous ne pouvions que prier pour qu’elle soit de bonne humeur. Martine Aubry rayonne au sein de sa communauté, tout lui sourit.

Au cours du conseil communautaire de ce vendredi 1er octobre, Madame Aubry a tenu un monologue de 45 minutes rempli de nouvelles super excitantes sur sa métropole: l’inauguration du Musée d’Art Contemporain à Villeneuve d’Ascq, la pose de la première pierre du Grand Stade…Son but: anésthesier les participants. Le public attendait Martine sur les Roms. Construction de nouveaux villages pour les héberger? Nouveaux plans d’insertion? Silence radio. Mais Madame Aubry voudrait peut-être s’expliquer sur un rapport de la chambre régionale des comptes à propos de la construction du Grand Stade? Ce sera pour plus tard. Martine a trouvé plus important de parler de l’inauguration du premier garage à vélo à Lille (très écolo). Ou d’annoncer l’ouverture du nouveau campus de l’EDHEC. Ou de faire des commentaires sur la veste rose de Roselyne Bachelot lors de l’inauguration de la piste Lille Métropole Athlétisme….Elle a assommé les élus. Certains ont rouspeté au bout de 45 minutes. Et Martine a à peine sourcillé : “ Ce sont des bonnes nouvelles , vous pourriez vous réjouir!”.